Abel Bonnard, par ARNO BREKER